Étalons Rugbymen : au-delà de la performance Zimbabwéenne – Analyse

Étalons Rugbymen : au-delà de la performance Zimbabwéenne

Le Zimbabwe est la troisième nation de rugby en Afrique. Le rugby est la deuxième discipline sportive phare de ce pays. On y trouve un peu partout des terrains gazoneux de Rugby, dans les lycées et universités.

Les Étalons rugby ont fait toutes leurs séances sur le terrain de Rugby d’une université de Harare. Pour ce niveau de compétition, on devait avoir 3 équipe a savoir la Tunisie, le Burkina Faso et le Zimbabwe. A la fin les deux premières devraient être qualifiées pour les quarts de finale qui se joueront en 2022. La Tunisie étant disqualifiée par rugby Afrique, les deux étaient qualifiées.

L’enjeu était la première place qui ouvre sur une confrontation face à la Côte d’Ivoire. Les Étalons, deuxième croise la Namibie. En rappel la Namibie est la deuxième nation rugby d’Afrique. Tous les matchs des étalons se sont joués sur le terrain d’un club gazonné et bien équipé, tout un symbole.

Pour préparer cette double confrontation l’équipe Zimbabwéenne constituée essentiellement de joueurs professionnels évoluant en Afrique du Sud et en Europe a fait 8 semaines d’internat.

En rappel le développement du rugby au Burkina Faso est encore à stade embryonnaire mais en dépit de tout, les efforts consentis par les hommes et femmes de cette discipline ont permis au pays de se classer 8e d’Afrique.

Ce tournoi est qualificatif pour le mondial de cette discipline qui se tiendra en France en 2023.

La clé de toute réussite reste l’investissement et la volonté politique.

Par West Julien Tiendrébéogo off

FasoSportsTV.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Activé les notifications    OK Non merci!